Nature, verdure, voyage, bien-être, développement personnel
BLOG

Comment te détacher de tes croyances limitantes pour être enfin libre (et faire ce que tu veux !) ?

Dans un premier temps, tu dois essayer de faire taire, ou du moins de rendre la plus silencieuse possible, la petite voix présente en permanence dans ta tête…

Si, si, ne fait pas comme si tu ne la connaissais pas ! Celle qui critique tout et tout le monde, qui juge le moindre de tes faits et gestes, qui te bloque constamment en commentant chaque moments de ta vie.

Malgré toutes tes bonnes idées, cette voix ne t’a jamais laissé l’opportunité de t’exprimer réellement et d’entreprendre toutes les choses que tu aurais aimé accomplir.

Sache qu’il est possible d’apprivoiser cette voix qui te pourrit clairement la vie.

Impossible de la faire complètement taire, n’essaye même pas… La seule chose que tu peux faire pour vivre au mieux avec ce compagnon imposé — qui rappelons le, n’est pas toi ! — est de te mettre derrière tout ce bruit, de te positionner en tant que spectateur de ce dernier.

A chaque fois que tu sens que quelque chose te perturbe dans la vie quotidienne, tu remarqueras que c’est toujours le cœur qui s’emballe et qui répond en premier, avant que la petite voix dans ta tête n’ait l’opportunité de l’ouvrir. Tu dois donc réussir à court-circuiter ce mécanisme automatique en empêchant la seconde partie du processus !

Dès que tu sens ton cœur se soulever, dès que tu sens certaines émotions, souvent négatives, respire profondément et laisse passer ce sentiment sans t’attarder dessus. De cette manière, ce moment désagréable ne durera qu’un instant au lieu de nombreuses minutes, voire jours.

Bien évidemment cet exercice n’est pas facile et il faudra t’entraîner pour que cela devienne automatique et que tu n’ai plus à y penser.

L’une des croyances limitantes les plus répandues est certainement le mythe du bon moment, autrement dit repousser ce que l’on souhaite accomplir à plus tard, sous prétexte qu’il y aura un meilleur moment pour agir. Bien évidemment, cela n’est pas vrai.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.