sensiblre, sensibilité, hypersensible, hypersensibilité, dream catcher, attrape-rêves,
BLOG

Hypersensibilité : pourquoi être hypersensible n’est pas grave !

L’hypersensibilité c’est quoi ?

C’est avoir une sensibilité plus haute que la moyenne. Autrement dit, tu vis les événements et reçois les stimuli plus intensément que la plupart des gens.
À tort, ce mot est souvent connoté négativement, comme si être hypersensible signifiait être faible…

Aujourd’hui, je vais essayer de te montrer comment ne plus subir ton hypersensibilité voire même à en faire un point fort.

 

Comment savoir si je suis hypersensible ?

Sincèrement, si tu te poses la question c’est que probablement, tu l’es.

Voici une liste non exhaustive qui pourra t’aider à déterminer si tu es, ou non, hypersensible 😉

⋒ tu es une éponge émotionnelle, tu « calques », sans forcément te rendre compte, les émotions des personnes qui t’entourent
⋒ tu prends (trop) en compte les sentiments et le regard des autres (forme d’altruisme malsain)
⋒ tu as l’impression de voir et de remarquer des choses que personnes d’autre ne remarque
⋒ tu as une forte intuition
⋒ tu es facilement stressé et tu ne le gères pas forcément très bien
⋒ on t’a déjà dit que tu étais trop sensible, que tu exagères, surréagit, que tu as des réactions disproportionnées voire extrêmes
bonus : tu détestes les open-space… 😇

 

Que faire si je suis hypersensible ?

Pas de panique, ce n’est pas une maladie !
Avec le temps, tu vas apprendre à apprivoiser ton hypersensibilité voire même à en faire un alliée.

 

Mon expérience

Voici comment se traduit, chez moi, mon hypersensibilité.
Disclaimer 😝 : si tu n’es pas hypersensible, ce qui va suivre pourra peut-être même te faire rire… (Je dis ça, je dis rien…)

⋒ j’ai des frissons voire les larmes aux yeux quand j’écoute certaines chansons, même si je les ai écouté un million de fois
⋒ je suis très facilement émue par un film, une chanson, une photo, un poème, une belle phrase…
⋒ un parfum peut me rendre nostalgique en une fraction de seconde
⋒ la nature m’émeut : les rayons du soleil, le chant des oiseaux, le vol d’un papillon…
⋒ je pleure « facilement », en tout cas, plus souvent que la moyenne
⋒ je n’aime pas forcément être entourée de beaucoup (trop) de personnes ni les environnements bruyants
⋒ j’ai besoin de passer du temps seule, j’apprécie particulièrement être en pleine nature : hypersensibilité rime souvent (80%) avec introversion

Les hypersensibles ont tendant à tout scruter et analyser. Cela se fait sans qu’on le fasse exprès et soyons honnête, cela peut devenir fatiguant. C’est pour cela que beaucoup d’entre nous aiment se retrouver dans la nature, où il n’y a pas d’émotions humaines à « absorber » ou « corriger ».

Ton rôle n’est pas de rendre tout le monde content, tu n’es pas responsable des émotions des autres, uniquement des tiennes, ne l’oublie jamais.

 

Une explication scientifique ?

Le cerveau est doté de cellules spécialisées appelées « neurones miroirs », responsables de l’empathie et de la compassion. Des études ont montré que les personnes hypersensibles avaient des neurones miroirs hyperactifs qui pourraient expliquer les « symptômes » de l’hypersensibilité. Les cerveaux des hypersensibles traitent les informations de manière plus complète et profonde provoquant parfois un sentiment de surstimulation.

De ce point de vue, une des explications possible de l’hypersensibilité serait génétique.
D’autres théories penchent plutôt vers une origine liée au contexte (familial et/ou sociétal).

 

Des solutions pour mieux gérer son hypersensibilité

⋒ prendre du temps pour soi
⋒ fixer clairement ses limites avec les gens que l’on côtoie au quotidien (même si nous avons souvent du mal à dire non car on ne veut pas provoquer d’émotions négatives chez l’autre que l’on finirait par absorber de toute manière…)
⋒ connaître les situations (trop stressantes) et donc les éviter au maximum pour se ménager
⋒ expliquer à son entourage son hypersensibilité : cela dépendra du contexte et des relations de chacun ; cela peut être positif ou bien générer encore plus d’incompréhension.

Tu n’as pas besoin de changer. Tu es parfait(e) telle que tu es.

L’hypersensibilité n’a pas besoin de contrôler ta vie et ne doit pas être un fardeau. Elle sera ce que tu feras d’elle.

L’hypersensibilité ne te définit pas, il s’agit juste d’un trait de caractère.

 

Les points positifs de l’hypersensibilité

Car être hypersensible c’est aussi et surtout être altruiste, très à l’écoute, empathique et extrêmement créatif.
Nous vivons la vie « plus fort », la tristesse certes, mais aussi et surtout la joie !

⋒ étant touché par beaucoup de choses, nous savons nous satisfaire des choses simples de la vie
⋒ nous avons des facilités pour écouter les autres, donner des conseils et faire en sorte qu’ils se sentent bien et en sécurité
⋒ nous avons une très bonne intuition ce qui nous permet de faire des choix plus judicieux (choisir les bonnes personnes, reconnaître l’énergie d’un lieu etc.)
⋒ on cerne très facilement les gens (même quand/surtout quand ils jouent un jeu) et on a un véritable détecteur de « bullshit »

 

Un monde meilleur

Comme l’a très joliment souligné la psychiatre Judith Orloff : « les hypersensibles ont pour vocation de rendre le monde plus beau. L’empathie est une force, pas une faiblesse. Que tous ceux qui ont l’air différent, se sentent différents ou pensent différemment soient loués. Le monde a besoin de leur différence ».

 

À ton tour maintenant, partage moi les points positifs que tu trouve à ton hypersensibilité ou bien tes astuces pour mieux le gérer au quotidien 😃

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.