digital nomal, ordinateur, nature, travailler seul, travailler dehors, montagnes, travail avec vue, indépendant, freelance
BLOG

Introverti en entreprise : comment (sur)vivre dans un monde qui prône l’extraversion ?

L’introversion dans ce monde d’extravertis… The struggle 🙂

As-tu déjà remarqué à quel point l’extraversion était favorisée et encouragée, déjà à l’école, puis dans le monde de l’entreprise ?
Au quotidien, je pense qu’on sera d’accord pour dire que la vie est (paraît ?) plus facile pour les extravertis.

En effet, ces derniers « se nourrissent » des interactions humaines tandis qu’un introverti préférera des échanges en plus petit comité (voir en tête-à-tête), assez bref et de manière moins fréquente.
On se ressource dans la solitude ou du moins dans notre petit monde.

C’est certainement l’une des raisons pour laquelle les introvertis décident très souvent de se lancer à leur compte ou bien d’être freelance.

Travailler seul, sans bruits ni interruptions (fini l’open space), sans réunions et déjeuners d’équipe, le rêve pour un introverti non ?!

À travers cet article, j’espère :

te rassurer : non tu n’es pas seul, beaucoup de personnes ressentent la même chose mais très peu de personnes en parlent
te faire gagner du temps

Avant de commencer, tordons le cou à quelques idées reçues :

  • non l’introverti n’est pas forcément timide
  • non l’introverti ne manque pas forcément de confiance en lui
  • et non, l’introverti n’est pas asocial

Introverti : s’épanouir en entreprise, mission impossible ?

Soyons honnête, se faire embaucher, c’est déjà le parcours du combattant.
Si tu es comme moi, tu as probablement dû te faire passer pour quelqu’un que tu n’es pas.

Je ne vais rien t’apprendre en te disant que les profils les plus recherchés sont les extravertis qui vont adhérer sans broncher aux valeurs « corporate » de l’entreprise.
On peut tous le faire mais guess what ? Le naturel revient rapidement au galop 😀

Ni une ni deux, dès que « l’effusion de joie » (c’est un bien grand mot) est passée, l’employeur découvre qui nous sommes vraiment… Ouais, ouais… tu vois très bien ce que je veux dire.

Pour en revenir à ma question, je ne vais pas passer par quatre chemins… Pour moi, monde de l’entreprise (du moins tel qu’on le connait actuellement) et épanouissement professionnel, sont incompatibles.

Je me suis déjà plus d’une fois « forcée », j’ai essayé de me convaincre que « la prochaine fois » sera la bonne, que ça ira mieux, que cette entreprise, spécifiquement, n’était pas faite pour moi…

Mais sincèrement, rien ne change.
Au fond, tu sais que c’est la « structure » même qui ne te convient pas et qu’elle ne te conviendra jamais (à moins d’abandonner ton âme chez toi tous les matins… Exagérer ? Moi non, jamais).

Arrête de perdre ton temps.

Les alternatives (pour celles et ceux qui n’en ont pas encore vu assez :P… Ne t’inquiète pas, je comprends, on est tous passés par là !).

Il y a de l’espoir si tu as :

  • trouvé LE métier et/ou LA structure qui correspond à tes valeurs, qui te fait te sentir utile et malgré toutes les « contraintes », tu arrives tout de même à y trouver ton compte.
  • une certaine liberté à savoir, tu peux faire du télé-travail (beaucoup) et as un(e) manager qui n’est pas trop envahissant(e), où tu as une certaine marge de manœuvre, qui te laisse gérer et respirer.
  • du temps et de l’espace.

L’indépendance et la confiance qu’on te donnera seront cruciales pour ton épanouissement professionnel. Malheureusement, soyons honnête, il est aujourd’hui plutôt difficile de réunir toutes ces conditions.

Personnellement, je suis dans la phase où j’ai arrêté de me voiler la face : je sais que je ne serai jamais totalement épanouie dans le monde de l’entreprise. Voilà c’est tout, c’est dit.

Il n’y a ici ni fatalité, ni pessimisme.

Il s’agit juste d’une prise de conscience libératrice.

C’est seulement quand tu l’acceptes que tu peux commencer à le changer.

Je ne dis pas que nous devons tous devenir des « indépendants » mais penses-y… Peut-être que tu es encore dans une période où tu essayes de te dire que tu vas finir par rentrer dans le moule et apprécier ton (prochain) emploi.

Mais pose-toi VRAIMENT la question… La réponse est en toi.
En réalité, je sais que tu connais déjà la réponse.

Dis-moi en commentaire ce que tu penses de l’introversion dans le monde de l’entreprise et n’hésite pas à me poser toutes les questions qui te passent par la tête par mail ou en mp sur Instagram !

A très bientôt mes petit(e)s introverti(e)s ! 0:)

Un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.