think differently, infj, mbti, personnalité, type, psychologique, test, photo noir et blanc
BLOG

MBTI : je suis INFJ

Je suis INFJ.

*WTF is she talking about ?!*

Et si ça se trouve toi aussi tu en est un(e) !
On dirait quelque chose de grave, n’est-ce pas ?

 

INFJ, ça veut dire quoi ?

Il s’agit de l’un des 16 types de personnalité du MBTI, le « Myers Briggs Type Indicator », qui est un outil d’évaluation psychologique déterminant le type psychologique d’un sujet.
Le sigle INFJ correspond à la personnalité de l’ « avocat » et signifie : « Introvert, iNtuitive, Feeling, Judging » autrement dit « Introversion, intuition, sentiment, jugement ».

Il s’agit là des 4 fonctions préférées de ce type qui fait partie de la catégorie des « diplomates » :

I – Introversion, préférée à l’extraversion : les INFJ sont généralement discrets et réservés. Ils préfèrent avoir un petit groupe d’amis proches plutôt qu’un grand qu’il ne connaissent qu’en surface. Il aiment interagir avec une ou deux personnes maximum, n’aiment pas les « fêtes » car les relations humaines leur font perdre de l’énergie contrairement aux extraverties à qui elles permettent d’en gagner.

N – iNtuition, préférée à la sensation : les INFJ sont davantage abstraits que concrets. Très orientés vers le futur, les INFJ voient l’image globale et non les détails qui les fatiguent et auxquels ils ne prêtent pas attention.

F – Sentiment (Feeling), préféré à la pensée : comme le dit très bien Wikipédia, « les INFJ valorisent davantage les considérations subjectives ou personnelles que les critères impersonnels et objectifs. Lorsqu’ils prennent des décisions, ils accordent un poids plus grand à des considérations sociales qu’à la logique ».

J – Jugement, préféré à la perception : les INFJ aiment avoir le contrôle et organiser leur temps et leurs activités. Ils laissent peu de place à la spontanéité et n’aiment pas les imprévus.

Ils sont décrits sur le site 16personalities comme des « idéalistes calmes et mystiques pourtant très inspirants et infatigables ».

 

Pourquoi je te parle de ça ?

Si tu lis mes articles, que tu me suis sur Instagram et que tu te reconnais dans mes contenus, il est possible que toi aussi tu sois un(e) INFJ.
Quand j’ai découvert ce test il y a un an, et que j’ai appris que j’étais INFJ, pour la première fois de ma vie, je me suis sentie comprise et surtout moins seule.
Ce sentiment d’être différente, de ne jamais être à sa place, ce sentiment qu’on ne sera jamais comme les autres, qu’on ne sera jamais compris, s’est évaporé (du moins s’est atténué) quand j’ai commencé à lire des articles sur ce type de personnalité et la manière dont il voit et appréhende le monde 🧐

Tout à commencer (ENFIN) à faire sens.

Car oui, l’INFJ est le type le plus rare du MBTI, moins d’1,5% de la population mondiale 👽
Détrompes-toi. Je ne suis pas là pour me vanter. Être INFJ n’est pas une chose facile, je dirais même que c’est très compliqué.
C’est pour ça que j’ai envie d’en parler aujourd’hui, pour que (peut-être) d’autres personnes ressentent ce même soulagement et pour la première fois, ce sentiment (jusque là inconnu) d’appartenance et de compréhension profonde.
Bien évidemment, même si tu correspond à un autre type, il est toujours intéressant de le connaître et d’en apprendre un peu plus sur ta manière de penser 😉

 

Comment savoir quel est ton type psychologique ?

Passe le test en ligne ! C’est gratuit et ça prend 12 minutes selon leurs dires 🙂

Pour caricaturer, tu es probablement INFJ si tu es une personne solitaire, introvertie, très sensible, s’inquiétant toujours pour les autres et ce qu’ils vont penser, compatissante et déterminée. Tu veux, littéralement, changer et/ou sauver le monde ✌️ (oui, oui… Vraiment…)

Tu détestes les conversations « vides », les afterworks et autres « fêtes » où tu ne connais personne.

J’attends avec impatience ton retour, en commentaire de cet article ou en MP sur Instagram, pour connaître ton type psychologique !

À toi de jouer ! 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.