couple, problèmes, confiance, ennui, routine, codépendance, angoisse, avenir, attention, affection
BLOG

Problèmes de couple : confiance, codépendance, routine, avenir… Comment les gérer ?

Quand on parle de couple, on pense bien évidemment à l’amour mais aussi souvent aux difficultés du quotidien. Plus le temps passe et plus les problèmes deviennent fréquents et gênants pour de nombreux couples.

Avec le temps, la patience s’effiloche, les marques d’attention diminuent, les incompréhensions se multiplient et les non-dits laissent place à de l’amertume et une inaction presque volontaire face aux divers problèmes.

Mais je te rassure ! Tout cela n’est pas inévitable ni irréversible. Si ton couple traverse une mauvaise passe, sache qu’il n’est jamais trop tard pour y remédier. La seule chose qui compte et qui va déterminer si cela va, ou non, marcher, est l’implication égale et entière des 2 partenaires. On ne pourra jamais régler un problème tout seul.

 

You are a team, so act like it

Etre en couple c’est former une équipe. On se complète.
Tu as sûrement été attirée par ton partenaire, entre autres, car il possédait des qualités que tu n’avais pas. C’est pour cela qu’on dit souvent avoir trouvé « sa moitié » ou encore que les deux personnes d’un couple « se complètent ».
Par exemple, si tu es quelqu’un qui t’énerve vite et qui part au quart de tour, il vaut mieux être avec une personne douce et calme, n’est-ce pas ? Sinon, bonjour les dégâts… Il est toujours question d’équilibre.
Bien évidemment, cela ne veut pas dire que ce genre de couple n’existent pas ou bien qu’ils sont voués à l’échec. Je parle ici juste de ce que l’on peut « généralement » observer.

 

Problèmes de confiance

Les problèmes de confiance sont les premiers problèmes que les couples rencontrent.
La confiance est, sans surprise, la base d’une relation de couple solide. Sans confiance, difficile de construire quoi que ce soit de viable. Alors autant ne pas se voiler la face et plonger, « corps et âme » dans cette problématique.
Si cette dernière, n’est pas résolue, pas la peine d’aller plus loin. Si la confrontation n’est pas immédiate, les dégâts que ce manque de confiance fera sur le long terme seront impardonnables.

 

Reconnaître le problème

Comment savoir qu’il y a un problème de confiance dans ton couple ?
Je pense que c’est assez évident.

L’un des deux partenaires est particulièrement méfiant ou jaloux : tout est prétexte au conflit, à poser des questions, creuser et (espérer) trouver la faille ?
Je dis bien espérer car je pense que même si beaucoup de personnes ne s’en rendent pas forcément compte, il peut s’agir d’un mécanisme de protection sous forme d’auto-sabotage.

« Cette relation ne va pas durer, c’est perdu d’avance. »« je dois trouver quelque chose pour prouver que j’ai raison et du coup enlever ce poids, cette peur de l’engagement » ; « si cela s’arrête ce ne sera pas de ma faute, je serais victime de la situation » etc. Tu vois où je veux en venir.
Interrogatoires, suspicions, sous-entendus créeront des conflits et pourront au contraire, donner envie à la personne de mal se comporter car elle sera poussée à bout : « je vais lui donner une bonne raison de me fliquer ! ».

Cela pourra aussi pousser la personne à mentir plus facilement dans certaines situations (par appréhension): « je ne vais pas lui dire que je suis sortie boire un verre avec les collègues après le travail car elle ne va pas me croire et chercher la petite bête. Je vais plutôt lui dire que j’ai dû rester tard au bureau pour finir un dossier urgent. »

De fil en aiguille, le mensonge devient une habitude et le jour où la vérité éclate au grand jour, elle prendra des proportions gigantesques qui n’en valent bien évidemment pas la peine : alors ATTENTION !

 

Les causes

le manque de confiance en soi : souvent, un manque de confiance en son partenaire peut venir d’un manque de confiance en soi. Ne dit-on pas : « aime-toi avant d’aimer les autres » ?

jalousie : ce sentiment vient souvent de paire avec le manque de confiance en soi.
Y-a-t ‘il de véritables raisons d’être jaloux/se ? Votre partenaire vous a-t-il déjà donné des raison d’être jaloux/se ? Si la réponse est non, le travaille est à faire sur la confiance en soi.

expériences négatives passées : tout le monde n’a pas forcément eu la chance de rencontrer des personnes de confiance dans le passé et évidemment, cela peut laisser des traces et impacter ta relation actuelle. Mais pose-toi la question de savoir s’il ne s’agit pas uniquement de projections de ton passé sur ton présent : cela serait dommage de gâcher une nouvelle relation à cause de démons du passé, non ?

les mensonges : on ne le répètera jamais assez, il n’y a pas de « petits » mensonges…

⋒ tu ne dis pas ce que tu penses et/ou tu ne penses pas ce que tu dis

 

Comment sortir de ce problème ?

soit vulnérable, partage ce que tu penses et ce que tu ressens : la communication doit se faire sans jugement

⋒ créer et entretenir un sentiment de sécurité

⋒ des choses quotidiennes qui peuvent paraître anodines et qui pourtant renforcent les liens à la longue : toujours tenir ses promesses, mêmes les « petites », être à l’heure, ne pas oublier les rdv/dates importantes etc.

 

En résumé, que signifie vraiment avoir confiance en l’autre ?

C’est pouvoir être soi-même, sans arrière-pensées, sans être sur ses gardes, sans dissimuler ou être anxieux. C’est être serein, positif, sincère et honnête envers soi et l’autre. C’est se sentir bien avec son partenaire, tout simplement.

 

L’ennui, la routine

L’ennui et la routine… Certainement l’un des problèmes les plus souvent rencontrés par les couples, surtout passées les premières années d’idylle.

 

Reconnaître le problème

Tu as l’impression de vivre comme un robot, de ne plus faire attention à ton partenaire et inversement. La monotonie et le train-train quotidien se sont installés, il n’y a plus de place pour la spontanéité, les surprises et la passion.
Attention, ne prend jamais ton partenaire pour acquis.

 

Les causes

notre mode de vie : métro-boulot-dodo ça te dit quelque chose ? Un tue-l’amour naturel à combattre coûte que coûte…

l’ennui… L’ennui est une affaire personnelle, je répète, l’ennui est une affaire personnelle ! Souvent, ce n’est pas la personne en face de nous qui est responsable de notre ennui.
Plutôt d’attendre que ta moitié te sorte de ton ennui, (cela n’est pas son rôle !), fais un effort personnel pour en sortir et vois comment cela te fait te sentir (beaucoup mieux !).

⋒ absence de communication

⋒ absence d’activité(s)/passion(s)/projet commun

 

Comment sortir de ce problème ?

⋒ fais preuve d’imagination ! Avant de vouloir pimenter ta vie de couple pense à pimenter ta vie « perso » : inscris-toi à une nouvelle activité, trouve-toi un nouvel hobby, change de coupe de cheveux…

⋒ si rien n’y fait, il peut être sympathique de trouver une activité que vous apprécierez tous les 2, le sport est une bonne option par exemple.

⋒ n’attends pas les surprises, crées-en également : pas besoin de voir très grand, préparer un bon repas aux chandelles, un bain, des fleurs sans raison ou une balade en amoureux de temps en temps fera un grand bien à ton couple.

⋒ si ton budget le permet, rien de tel que de programmer un week-end pour prendre l’air et voir autre chose !

⋒ multiplie les petites attentions

bouscule ta routine, personnelle, dans un premier temps, puis celle de ton couple si cela ne suffit pas.
Par exemple si vous avez l’habitude de faire les courses le samedi, remplacez cette « corvée » par quelque chose de plaisant et faites les courses par internet par exemple. Si tous les dimanches sont dédiées aux tâches ménagères, changez cela également de temps en temps pour faire des choses sympas et différentes !

 

Demande (inégale) d’attention

Dans un couple, il peut arriver qu’il y ait un déséquilibre entre le niveau d’attention dont a besoin l’un des 2 partenaires. Souvent, une des deux personnes demande (beaucoup ?) plus d’attention que l’autre et, soyons honnête, les 3/4 du temps c’est la femme.

 

Reconnaître le problème

La chose la plus importante qu’il faut comprendre et assimiler est que notre partenaire ne doit pas être responsable de notre bonheur (et pourtant, trop souvent il l’est !).
Etre en couple est un « bonus » à notre bonheur mais ce dernier ne doit pas reposer uniquement dessus. Il faut d’abord savoir être heureux seul(e) avant de pouvoir l’être à deux. Si dans un couple une des deux personnes est « malheureuse » avant d’entamer la relation, elle aura tendance à « tout miser » sur son partenaire : selon elle, ce dernier devra faire tout ce qui est en son pouvoir pour la rendre heureuse. Mais ce n’est pas son rôle, c’est bien trop égoïste de demander cela à quelqu’un. Ce ne serait pas de l’amour mais de la manipulation.

Etre heureux est une responsabilité que chacun doit prendre pour lui-même.

 

Les causes

l’ennui : de manière assez évidente, ce genre de demande d’attention (et/ou d’affection) arrive le plus souvent quand la personne s’ennuie. Elle doit se trouver une occupation, des hobbies, entretenir des relations amicales etc. : tout ne peut pas reposer sur le compagnon.
Par contre, s’il y a réellement un manque d’intérêt du partenaire envers sa compagne (ou inversement), il faut en discuter sérieusement et remonter à la racine du problème : « pourquoi en sommes-nous arrivés là ? ».

jalousie vis-à-vis des activités du partenaire : « tu passes 3 heures à bricoler/à jouer aux jeux vidéos mais tu ne fais jamais rien avec moi ! », « tu sors souvent avec tes amis mais presque jamais avec moi ! ».
Des reproches, toujours des reproches : ce n’est pas comme cela que la situation va s’améliorer. Essaye plutôt de proposer des solutions : propose telle ou telle sortie, telle ou telle activité (cuisine, jeux de société etc.).

manque de confiance en soi : l’ennui et la jalousie sont souvent des « symptômes » d’un manque de confiance en soi. Encore une fois, il faut d’abord s’aimer soi-même et être heureux seul(e) avant d’être épanoui en couple.
Ne néglige pas et prend le temps de faire ce travail personnel très important pour ton épanouissement et ton équilibre personnel !

égoïsme ou besoin d’être rassuré(e) (= cercle vicieux) qui vient le plus souvent d’une blessure ou d’un manque d’affection qui remonte à l’enfance.

⋒ dans des cas extrêmes, il peut s’agir de manipulation : demander de l’attention est devenu un test pour s’assurer que l’on n’est pas rejeté. Certaines personnes vont même jusqu’à être expressément désagréables, paraître tristes ou incapables, jouer les victimes pour « mendier » de l’attention. C’est une manière (très malsaine) pour elles de « recharger » leurs « batteries affectives ».

Demande-toi sincèrement pourquoi tu es en demande d’attention ? Ne serait-ce pas un simple « caprice » ? Y a t’il vraiment un problème ou bien c’est une manière (mauvaise) de sortir de la routine ?
Soit honnête avec toi-même.

 

Comment sortir de ce problème ?

savoir s’occuper seul(e) : tu ne dois pas attendre de ton partenaire qu’il soit (toujours) ta source principale de divertissement. Tu dois avoir des passions, des hobbies, des activités qui te permettent d’avoir une vie « à côté » de ton couple. Il est très important d’exister et d’avoir sa propre identité en dehors de son couple.
(Le partenaire peut en revanche anticiper les besoins pour éviter le manque et un conflit potentiel, surtout au début).

⋒ faire plus d’activités ensemble, des activités que les 2 personnes apprécient et pas qu’une impose à l’autre.

⋒ se confronter à la source du problème : mauvaise image de soi, parent(s) absents, intimidation dans l’enfance etc. : découvre la source de ton problème, parles-en pour avancer de manière plus saine dans ta vie et dans ton couple.

 

Codépendance

La codépendance se remarque par le besoin d’un des 2 partenaires de « sauver » l’autre, de le « réparer » voire de le changer. Cela n’est pas fait « par amour » ou par pur altruisme mais il s’agit bien d’une manière de dominer l’autre : pour le « sauveur » c’est la seule manière qu’il connaît pour se forger une estime de soi.

 

Reconnaître le problème

Ces personnes manquent le plus souvent de confiance en elles et ne se sentent exister qu’à travers l’autre : grâce à l’aide, le soutien, les concessions qu’ils vont faire.
Sauf que tôt ou tard, toute cette rancœur accumulée va exploser face à une vie qui a été bradée à quelqu’un d’autre (le « sauvé » n’ayant par ailleurs rien demandé au « sauveur »).
C’est pour toutes ces raisons que, très souvent, le codépendant va se lancer dans des relations amoureuses avec une personne qui a des problèmes : maladie, addiction, troubles divers etc. Le revers de la médaille c’est que cette personne aura tendance à tolérer de nombreux abus pour « maintenir l’amour ». Il s’agit clairement d’une relation malsaine, et ce, pour les 2 protagonistes (car oui, les 2 jouent un rôle, c’est un cercle vicieux).

 

Les causes

Comme souvent, ce genre de comportement tient ses origines à des difficultés rencontrées durant l’enfance.

faible estime de soi

besoin d’approbation, impossibilité de vivre par soi-même : la personne ne pense exister qu’au travers des yeux de quelqu’un d’autre

faibles limites personnelles : avec le temps tu as tolérer de plus en plus de choses (négatives) et tu a perdu en quelque sorte ton identité

obsession de contrôle des personnes et des émotions des autres : ce n’est pas ton rôle et ce n’est pas possible. On ne peut contrôler rien ni personne, uniquement nos propres réactions.

Si chacun travaillait sur lui même plutôt que de se focaliser sur les autres, tout le monde serait beaucoup plus apaisé !

 

Comment sortir de ce problème ?

⋒ la codépendance est malsaine et destructrice, ce genre de situation est très compliquée et difficile, il peut-être utile voire nécessaire de consulter un spécialiste et de se faire aider.
Il ne faut ni s’oublier, ni oublier l’autre, pour vivre une relation de couple saine, épanouie et durable.

 

L’angoisse de l’avenir

L’angoisse de l’avenir… Tout le monde passe par cette phase, qu’il soit seul ou en couple. L’avenir est inconnu et incertain et l’être humain n’a que peut d’emprise sur ce qui va/peut lui arriver. Etre angoisser face à l’inconnu est normal. Mais il faut agir quand cette angoisse commence à vous détruire ou détruire votre couple.

 

Reconnaître le problème

L’angoisse de l’avenir est une affaire humaine et non une affaire de couple. Néanmoins, il est important de reconnaître qu’il peut s’agir d’une source d’ennuis au sein d’un couple, surtout quand la communication n’est pas claire et que les deux partenaires ne regardent pas vers le même horizon.

 

Les causes

Un sentiment de stagnation, surtout en cette période pandémique, peut provoquer chez de nombreuses personnes de fortes remises en question voire des prises de conscience.
Le sentiment de ne pas avancer dans la vie, de ne pas avoir de but ni d’objectifs, est un frein à une relation de couple épanouie.
Par ailleurs, ce genre de questionnement sur l’avenir est souvent un sujet tabou dans de nombreux couples. On repousse le moment où il faudra aborder la question et souvent, pendant ce temps, elle a pris une ampleur exagérée.

 

Comment sortir de ce problème ?

⋒ Dans ce cas là, il n’y a qu’une seule chose à faire, PARLER !
Comme souvent, la communication sera la clé pour s’en sortir. Dès que des angoisses commencent à pointer le bout de leur nez, n’attends pas pour en discuter avec ton partenaire. Si la discussion est entamer dès le début, il n’y a pas de raison que cela se passe mal et en plus, avoir des projets communs pour l’avenir est l’un des éléments les plus importants pour renforcer un couple et le faire perdurer dans le temps.
C’est le moment de se serrer les coudes et surtout, une fois une vision commune établie, d’agir de concert pour y arriver.
Vous avancez à 2, vers un rêve commun, n’est-ce pas le but d’un couple ?

 

De manière générale, il ne faut pas oublier que l’incompréhension ou la frustration qui émergent souvent dans la relation entre un homme et une femme, provient du fait qu’ils n’ont pas les mêmes besoins d’attention (ni en quantité, ni en genre).

Comme toujours, la communication sera la clé : savoir exprimer de manière claire et sereine ses besoins et ses attentes tout en écoutant ce que l’autre personne a à dire, sans juger ni surenchérir.

N’hésite pas à partager cet article avec une personne qui pourrait en avoir besoin ! 🙏 Je suis aussi et pour répondre à toutes tes questions ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.